MISSION SAINTE-ANNE

Exorcisme, Désenvoutement, Purification des lieux
Demande de Messe - Neuvaine, Trentain

Mission Sainte Anne

Exorcisme, Désenvoutement, Purification des lieux et Demande de Messe

7 boulevard Devaux
78300 POISSY


09 79 71 59 53

Contact

Les Sacrements

Les Services de l'église

Les sacrements sont des actions saintes permettant la manifestation et la communication de l'amour de Dieu.

L'Eglise Apostolique Œcuménique Vieille Catholique délivre sept sacrements :

 

Le Baptême

Nous fait passer du royaume du péché, qui n'est autre que l'obscur royaume de la mort, au royaume de la grâce, cet univers tout nouveau, régi par la loi de la gratitude et du don, par la loi de l'amour.
Le rite de l'initiation chrétienne exprime ce passage : en effet, par cette plongée symbolique dans la mort du Christ d'où l'on sort « rené »dans l'esprit, nous vivons de la vie même de Dieu.
L'univers nouveau du Baptisé est celui de la foi Pascale.
Croire c'est identifier Dieu vivant comme Père, Fils et Saint Esprit, et reconnaître son œuvre de salut, réalisé en Jésus-Christ.
Dieu seul peut nous libérer de nous-mêmes, mais il ne nous sauve pas sans nous.
Il attend de nous une réponse : celle de la foi.
La conversion est le fruit de la grâce, elle est aussi, plus que quoi que ce soit, notre affaire.
On ne naît pas Chrétien, c'est le Baptême qui nous fait entrer dans une nouvelle famille, celle de tous les fils de Dieu, frère du Christ.
Nous sommes incorporés par le sacrement au Corps du Christ, qui est l'Eglise.

 

L'Eucharistie

C'est la présence du Christ au milieu de nous.
C'est le plus grand et le plus divin de tous les sacrements.
En effet, les autres sacrements nous donnent la grâce, mais l'Eucharistie nous donne l'auteur de la grâce, Dieu lui-même !
Pour nous unir intimement à lui, Jésus-Christ a voulu devenir notre nourriture.
L'Eucharistie nous donne le gage de la vie éternelle et de la résurrection glorieuse ; C'est la semence et un germe d'immortalité.

 

La Confirmation

Dans tous les siècles, ce sont les évêques, en qualité de successeurs des Apôtres, qui confèrent ce sacrement par la prière, par l'imposition des mains et par une onction sur le front avec le Saint Chrême, mélange d'huile d' olive et de baume consacré par l'évêque le jeudi saint.
Comme le Baptême et le sacrement, la confirmation confère à celui qui la reçoit un caractère ineffaçable.
Elle ne peut être reçue qu'une seule fois.

 

La Pénitence

Il nous faut beaucoup de foi et de confiance pour accepter de confier à un prêtre les actes qui ont détruit notre relation avec Dieu, ou qui la parasitent.
Et pourtant, comment retrouver celui que nous avons quitté, ou dont nous nous sommes éloignés sans reconnaître nos torts ?
Il nous faut combattre, c'est le combat spirituel.
Dieu ne serait plus Père s'il nous condamnait à mourir définitivement après nous avoir appelés à la vie.
Nous reconnaître pêcheur, c'est reconnaître la vérité de notre vie.
Et Dieu donne sa miséricorde.

 

L'Onction des malades

La grâce de ce sacrement est une grâce de réconfort, de paix et de courage pour vaincre les difficultés de la situation de maladie.
Ce don du Saint-Esprit renouvelle la confiance et la foi en Dieu et fortifie contre les tentations de découragement et d'angoisses de la mort.
Il peut aussi conduire le malade à la guérison du corps si telle est la volonté de Dieu.
En outre, si le malade a commis des péchés, ils lui seront remis.

 

L'Ordination

Le Ministère ordonné comprend :
Les Evêques, les Prêtres et les Diacres.

Ce sont les Evêques qui célèbrent les ordinations dans les trois degrés du sacrement de l'ordre.
L'Evêque reçoit la plénitude du sacrement de l'ordre. Il entre ainsi dans le collège épiscopal et devient le chef de l'église qui lui est confié, le diocèse.

Les Prêtres sont les coopérateurs de l'Evêque et reçoivent de lui la charge d'une communauté paroissiale ou d'une fonction déterminée.

Les Diacres, ordonnés pour le service de l'église, sont appelés à exercer des fonctions dans le ministère de la Parole et de l'Eucharistie, et le service de la charité.

 

Le Mariage

C'est l'exigence de vivre l'un avec l'autre et la promesse de créer de l'amour à partir des joies, des détresses, des espérances, de tout ce qu'une journée et une vie peuvent apporter constitue ce sacrement.
Dans le couple, ni rivalité ni fusion, il faut apprendre la communion.
Le couple est ce monde de relations respectueuses qui garantit les différences dans la communion.
Se marier, c'est vivre à deux ce que Dieu voudrait pour l'humanité vivre dans son entier : une humanité réconciliée, où les différences soient respectées comme source d'entente, d'enrichissement et non comme hostilité ou concurrence.
Le foyer, symbole de l'humanité que Dieu désire, est donc essentiel à la vie sociale.
Le mariage appelle la bénédiction de Dieu sur les époux.